Accueil du site > Produits > Miel > À la découverte des ruches

À la découverte des ruches

mercredi 9 novembre 2011, par Françoise Chartier

À la découverte des ruches

Une visite très intéressante et chaleureuse par un après-midi encore clément.

JPEG - 66 ko

Apiculteur nouvellement installé, bien épaulé par sa compagne Françoise, Yann Baudime, n’en est pas moins un apiculteur expert, passionné par ses abeilles et respectueux de la biodiversité.

Pour mener à bien son activité, l’exploitation dispose :

- d’un local pour l’extraction du miel : la miellerie
- d’un local pour la mise en pots et le stockage
- d’un terrain sur l’exploitation où se trouvent les essaims et quelques ruches
- de deux emplacements d’hivernage au sud du département … et d’emplacements de transhumance : lieux naturels prêtés où sont déposées les ruchers pour butiner l’essence florale souhaitée (Isère, alpes de haute provence, vaucluse et var)

Nous débutons par la visite de la miellerie :

Tout d’abord pour chacune des différentes miellées yann doit ramener la récolte à Tourves après avoir repéré le moment opportun, choix délicat car il ne faut ni laisser le temps aux abeilles d’aller butiner d’autres essences, ni récolter avant que la miellée soit entièrement terminée !

JPEG - 41.6 ko
Cadre et hausses

La récolte va alors se faire sur la partie haute de la ruche (appelée « hausse », constituée de neuf cadres portant les alvéoles pleines de miel) ; on se trouve dans le grenier de la ruche, là où les abeilles stockent leurs surplus de récolte, celui-ci est destiné à leur « berger ».

La partie basse, appelée « corps » est la « maison » de la colonie : on y trouve en plus de la reine et les abeilles, la ponte, du pollen et du miel : éléments vitaux strictement réservés à la colonie.

Après un enfumage de la ruche pour prévenir et légèrement ensommeiller les belles (et ainsi éviter les piqûres), yann achemine dans la miellerie les hausses avec leurs cadres remplis de miel.

JPEG - 80.1 ko
Enfumage d’une hausse

Après avoir désoperculé chaque cadre sur ses deux faces à l’aide d’un « couteau à désoperculer », Yann les place dans l’extracteur ; le miel sort des rayons par centrifugation.

JPEG - 46.2 ko
Désoperculage

Le miel récupéré est ensuite filtré pour le débarrasser de ses impuretés (cire, amas de pollen, pattes, ailes,...) puis placé dans des maturateurs pour éliminer les dernières impuretés ainsi que l’air emmagasiné lors des précédentes opérations ; yann retire ces impuretés qui remontent à la surface, le miel est enfin consommable !

JPEG - 62.2 ko
Maturateurs

Nous passons dans le local de mise en pots et stockage :

Le miel stocké dans des seaux est versé une dernière fois dans un plus petit maturateur qui permet la mise en pots ; viendra le collage des étiquettes... pour finir par sa commercialisation.

JPEG - 46.9 ko
Local de mise en pots et stockage

Nous avons ensuite joué aux apiculteurs débutants (merci à l’habilleuse qui nous a bien aidées pour enfiler et boucler les combinaisons intégrales) en allant faire la visite d’une ruche : quel plaisir de sentir la vibration intense lorsqu’on prend un cadre en mains. Nous avons pu observer le bon développement de la population, le volume des provisions (miel et pollen), la présence de propolis et enfin le bon état de santé de la colonie. Bien évidemment on n’a pas pu s’empêcher de goûter le miel ! Moment de pur délice...

JPEG - 61.5 ko
Deux élèves attentives...
JPEG - 67.4 ko
...et intéressées !

Nos producteurs possèdent déjà de quoi travailler très correctement mais d’autres étapes les attendent et ils s’attachent à parfaire leurs installations.

Du beau travail, beaucoup de travail car ils doivent, eux aussi, avancer avec les risques sanitaires, les prédateurs, les pesticides, la météo capricieuse,…. … nous avons affaire à des passionnés !


Visite du 19/10/2011 : Chef apiculteur : Yann Baudime, Assistante apiculteur : Françoise Baudime, Photos : Cathy Jolly de munsthal, Habilleuse : Françoise Baudime, Goûteuses : Corinne Hingamp et Françoise Chartier


JPEG - 71.7 ko
Récupération d’un cadre
JPEG - 83.3 ko
Enfumage
JPEG - 89.3 ko
Cadre d’une hausse
JPEG - 102.2 ko
Cadre
JPEG - 119.7 ko
Cadre d’un corps de ruche
JPEG - 61.1 ko
Que d’abeilles !
JPEG - 66 ko
Voyons de plus près...
JPEG - 67.4 ko
la reine !
JPEG - 52.4 ko
Fin prête
JPEG - 63 ko
Une première goûteuse
JPEG - 79.9 ko
Goûter - Râté !
JPEG - 45.6 ko
Et hop dans la combi !
JPEG - 44.7 ko
Fin prête...
JPEG - 65.7 ko
Même pas peur !
JPEG - 97.4 ko
Une deuxième goûteuse
JPEG - 87.3 ko
Acrobatie
JPEG - 83.6 ko
Miam !
JPEG - 57.5 ko
Miam, miam !!
JPEG - 112.6 ko
Sniff, c’est fini !